Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Balades, infos nature, jardin, DIY, recettes, lectures

Les carnets de Calixte

Mon cœur contre la terre (E. de Kermel)

Bousculée dans ses convictions profondes sur l'écologie, Ana décide de quitter son emploi à l'agence de sécurité sanitaire, dans laquelle elle est chargée d'évaluer les risques pour la biodiversité des différents traitements employés en agriculture.

Elle quitte aussi la capitale pour retrouver la vallée de son enfance dans les Alpes (la Clarée) et - surtout- pour se retrouver elle-même.

C'est ce cheminement intérieur que nous conte E. de Kermel dans son roman intitulé "Mon coeur contre la terre" (éditions J'ai lu).

Une histoire simple de reconnexion à l'essentiel, qui invite à une réflexion globale sur la place de l'homme au sein de la nature. 

Par la voix d'Ana et de ses proches, l'auteur partage une vision humaniste du monde, abordant des sujets aussi variés que la cohabitation entre hommes et loups dans nos montagnes, le voyage intérieur des randonneurs sur les chemins de St Jacques de Compostelle, ou la gestion de la crise migratoire en France.

Une variété et une abondance de thèmes qui donne parfois l'impression de se retrouver autour d'une table, au cœur d'une discussion entre amis à bâtons rompus - avec le risque parfois de perdre un peu le lecteur ...

Le résultat reste cependant globalement plaisant, avec un récit qui résonne en chacun de nous.

Mon coeur contre la terre

Du même auteur : La libraire de la place aux herbes

cf. article précédent : Découvrir Uzès autrement

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 23/07/2021 06:23

Je n'ai jamais lu cet auteur, et le thème est très intéressant. Je comprends ce que tu veux dire avec cette impression de discuter autour d'une table d'un autre côté le sujet s'y prête bien. Merci de nous le présenter...

Calixte 23/07/2021 11:28

Bonne découverte !
Pour ma part, j'ai lu "La libraire de la place aux herbes" du même auteur, dont j'ai trouvé la construction originale.