Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Balades, infos nature, jardin, DIY, recettes, lectures

Les carnets de Calixte

Dans les gorges de Régalon (84)

Ce qui frappe d'abord, ce sont les contrastes. 

Entre la lumière crue du soleil estival et une ombre bienfaisante.

Entre le joyeux chahut des oiseaux et des cigales et un silence feutré.

Entre la teinte vert-jaune de la garrigue et le gris pâle de la roche calcaire.

Pénétrer dans les gorges de Régalon, c'est découvrir un autre monde - minéral, apaisant, secret.

La randonnée dans le défilé se fait à pied, bien chaussé et à pas de loup. Pour déranger le moins possible la faune locale (notamment les rapaces qui peuplent les hauteurs), mais aussi pour éviter les chutes sur les amas de rochers qui obstruent par endroits le passage.

Ici, la roche est devenue glissante, lissée par le courant tumultueux et le pas répété des marcheurs.

De longues racines et des lianes de lierre courent sur les parois, dans lesquelles l'érosion a creusé cavités et grottes.

Ces magnifiques gorges font partie de la forêt domaniale du Luberon.

Elles se situent dans le Vaucluse, près de Mérindol.

On peut y accéder à la saison sèche (hors jours d'orage).

Un endroit insolite, à préserver absolument.

Gorges de Régalon

 

 

 

Gorges près de Mérindol

 

Les gorges de Régalon
Les gorges de Régalon
Les gorges de Régalon

Les gorges de Régalon

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Super !!!
Répondre
M
Un endroit que j'adore, très frais en été ! La première fois que j'y suis allée, j'avais 19 ans (ça date), j'étais étudiante à Marseille et c'était en sortie botanique, il y avait encore de l'eau dans les gorges et il nous avait fallu avancer tout de même...quand on est jeune, on n'a peur de rien, c'est une fois bien trempé jusqu'aux cuisses, qu'en sortant des gorges on a compris qu'il valait mieux ne pas y aller après la pluie (et donc forcément pas les jours d'orage car le niveau de l'eau peut être assez haut et le courant très fort) A l'époque, pas de panneaux, ni d'internet pour prévenir, juste, l'expérience et le bon sens...Merci pour la balade, cela fait 5 ou 6 ans que je n'y suis pas retournée et tu m'en donnes envie.
Répondre
C
Un très bel endroit du Luberon, cela doit te rappeler bien des souvenirs !
Merci pour ce partage,
A bientôt !