Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les carnets de Calixte

Activités, ressources, lectures pour petits et grands

Les carnets de Calixte

Protéger le coralligène

Le littoral méditerranéen est un milieu naturel fragile, très largement investi par l'habitat et les activités humaines, et qui nécessite des mesures de protection appropriées.

Cet automne, une unité de recherche en sciences économiques du CNRS, rattachée à la faculté d'Aix-Marseille (AMSE: Aix-Marseille School of Economics) a organisé une enquête scientifique afin d'inviter le grand public à donner son avis sur la gestion et la protection du littoral méditerranéen.

Cette enquête s'adressait aux adultes et consistait à répondre à un questionnaire sur pc d'une durée approximative de 45 minutes. Près de 600 participants étaient attendus.

Le questionnaire portait plus précisément sur la préservation du coralligène, un récif typique de la Méditerranée, qui résulte de l'accumulation d'algues rouges calcifiées.

Se situant entre 20 et 120 mètres de profondeur, les paysages coralligènes (plateaux, entrées de grotte, etc.) abritent de très nombreuses espèces (chapon, langouste, St Pierre, poulpe, mérou, murène, éponges, gorgones, coraux, etc.).

Trésors de biodiversité, ces paysages recèlent aussi des richesses encore méconnues et qui pourraient avoir un intérêt thérapeutique ou industriel.

Cependant, ils sont encore peu protégés: moins de 5% des habitats coralligènes de Méditerranée se situent dans une aire marine protégée.

Leur fragilité tient à leur nature même (ils résultent d'un processus de construction très lent, nécessitant l'accumulation d'algues durant des millénaires) et à leur exposition à des perturbations variées (pollution résultant du rejet d'eaux usées, pratiques de pêche inappropriées, forte fréquentation des sites de plongée, etc.).

Les participants à l'enquête étaient invités à se prononcer sur la meilleure façon d'organiser la protection de cet écosystème menacé. Pour cela, ils devaient choisir entre plusieurs scenarii combinant des mesures portant sur les 4 aspects suivants:

  • la préservation des habitats coralligènes et des espèces qu'ils abritent (mesures de protection)
  • les usages du coralligène (mesures visant à favoriser le développement d'une pêche et d'une plongée durables)
  • la mise en avant du potentiel de découverte de ces milieux (développement de la recherche scientifique permettant d'identifier les espèces présentant un intérêt thérapeutique, industriel, ou encore environnemental - par exemple ayant une capacité particulière à piéger du carbone)
  • le coût (somme que chaque personne serait prête à payer sous la forme d'une cotisation annuelle obligatoire, afin de protéger les habitats coralligènes)

Les résultats de cette enquête, qui a reçu également le soutien de l'Institut des Ressources Environnementales Et du Développement Durable (IREEDD), seront disponibles en janvier 2019.

Plus d'infos: https://www.enquetesireedd.org/

A suivre ...

Calixte

lecques st cyr sur mer
Plage des Lecques à St-Cyr-sur-mer

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel 22/10/2018 11:57

Espérons que cela aboutisse à du concret, je ne vois pas comment éviter de faire des zones protégées, au moins interdire le chalut et autre engins destructeurs des fonds marins !
Quant à faire payer, je ne suis pas contre mais il faudrait commencer par taxer toutes les embarcations que ce soit de plaisance ou de pêche !

Calixte 24/10/2018 08:11

Je suis d'accord sur la nécessité de créer (ou de maintenir) des zones protégées. La préservation de ces milieux fragiles nécessite je pense une approche globale, impliquant citoyens, professionnels de la mer, industriels et collectivités locales - ces 2 derniers acteurs jouant un rôle clé dans le combat contre les rejets de polluants en mer.