Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Calixte

Yeux qui picotent, gorge qui gratouille, nez qui coule, éternuements à répétition ... nous sommes de plus en plus nombreux à souffrir d'allergies aux pollens.

L'allongement de la saison pollinique et l'augmentation du pouvoir irritant des pollens combinés à la pollution atmosphérique expliqueraient en partie ce phénomène.

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) étudie le contenu de l'air en particules biologiques (pollens, moisissures) à risque allergique pour la population.  

Son site internet offre une information en temps réel sur la pollinisation, et permet d'avoir une vision du niveau de risque allergique par pollen (ex: cyprès, graminées, etc.) et par localisation géographique.

On y trouve aussi un tableau des végétaux selon leur potentiel allergisant. 

Les pins (cf. photo) y sont ainsi classés à potentiel faible ou négligeable, contrairement aux cyprès.   

Il est également possible de recevoir des alertes ciblées par mail ou sur son téléphone grâce à l'application Alerte pollens.

Pour en savoir plus:

Site du RNSA

Voir également l'article :

Atténuer les symptômes du rhume des foins

Pin

Commenter cet article