Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Calixte

On parle de plus en plus dans les médias de la neige industrielle. De quoi s'agit-il ? Ni de la neige artificielle qui décore les sapins de Noël, ni de la neige produite par les canons dans les stations de ski ... Ce que l'on appelle neige industrielle ou neige de pollution, ou encore neige urbaine est un phénomène météorologique se définissant par la formation de microcristaux de glace dus à la condensation de la vapeur d'eau autour des microparticules de pollution. Ce phénomène, relativement rare, tend malheureusement à se produire de plus en plus fréquemment en raison des pics de pollution auxquels sont confrontés les moyennes et grandes agglomérations françaises. On voit ainsi de plus en plus souvent se produire des chutes de neige en fine couche, localisées sur les villes et régions confrontées à des épisodes de pollution aux particules.

Trois conditions doivent être remplies pour que la neige industrielle se forme :

1. un épisode de pollution aux particules

2. des températures négatives

3. de l'humidité 

Si la neige classique se forme à des températures plus basses et à une altitude plus élevée que la neige industrielle, il est impossible de voir la différence entre les 2 à l'oeil nu ...

 

Pour en savoir plus:

Le Parisien 3 janvier 2017 "Il y a la neige ... et la neige de pollution !" Vincent Mongaillard

Commenter cet article