Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Calixte

Envie de vous lancer dans l'élevage de poules ?

Attention, je ne parle pas ici du métier d'éleveur avicole mais plutôt du poulailler qu'on décide un beau jour d'installer "à la maison", avec seulement quelques-uns de ces charmants volatiles, juste pour le plaisir de déguster de bons oeufs !

Issue d'une famille de paysans, voici quelques conseils que j'ai pu recueillir dans mon entourage pour bien "cohabiter" avec les poules ...

1. Les poussins, c'est plus compliqué

Bien sûr, c'est très sympa de voir grandir de jolis petits poussins, mais il vaut mieux débuter un élevage avec de jeunes poules, qui seront déjà vaccinées et vermifugées. Il faut aussi savoir qu'une poule commence à pondre à l'âge de 7 à 9 mois (selon la race de poule). 

2. Une poule toute seule, ça s'ennuie !

Eh oui ces petits animaux ont besoin de convivialité, sans quoi ils peuvent dépérir ... Mais pas besoin qu'il y ait foule non plus: 3 poules c'est déjà bien.

3. Le poulailler, c'est le far-west ...

Gare aux nouvelles venues dans la basse-cour, elles subiront les attaques répétées des plus anciennes: coups de becs parfois jusqu'au sang ! A ce stade-là, difficile de leur faire faire machine arrière ... Nos anciens laissaient les nouvelles venues à leur arrivée dans une petite cage qu'ils plaçaient les premiers jours au milieu de la basse-cour, le temps que tout le monde fasse connaissance. Une autre tactique consiste à introduire les nouvelles venues dans le poulailler de nuit, pour qu'au matin, elles fassent partie du "paysage" (résultat non garanti ...). Bref, le plus simple est d'avoir sa basse-cour au complet dès le début.

4. Juste un peu de grain et d'eau fraîche 

Les poules adorent picorer: blé, orge, maïs, luzerne, tournesol, etc. font leur affaire ! On trouve de très bons mélanges complets (en bio aussi) pour les poules.

Bon à savoir: le maïs donne des oeufs bien jaunes.

Et puis, bien sûr, elles sont friandes d'herbe et d'épluchures de légumes, et ne délaissent pas des restes de pâtes ...

L'apport en eau est essentiel, et il faut veiller (constamment) à sa propreté. Choisir un récipient adapté est important: c'est beaucoup plus simple à gérer quand les poules ne peuvent pas monter dessus, sinon elles le renversent, salissent l'eau avec leur pattes, font leurs besoins dedans, bref - c'est vite la pagaille ! A noter qu'il existe des abreuvoirs spéciaux dans le commerce. On peut cependant se contenter d'un plat, placé à une hauteur suffisante pour que la poule puisse y boire sans le souiller, et lesté (une pierre peut faire l'affaire). Il est important de changer l'eau chaque jour, et de vérifier aussi la propreté de la mangeoire si on en prévoit une. En effet, le grain attire les rongeurs, et rats et souris (et leurs défécations dans les aliments ou dans l'eau) sont vecteurs de maladie, même pour les poules. 

5. De l'espace et du calme

Les poules ont besoin d'espace pour pouvoir s'ébattre (compter de 10 à 20 m2 par poule) et d'un endroit au calme et protégé des intempéries et des prédateurs pour pouvoir dormir et pondre (poulailler). Penser aussi qu'elles produisent beaucoup de fumier, qu'il faut régulièrement nettoyer. Enfin, elles pondront d'autant mieux si elles sont tranquilles.   

6. De la terre et des cailloux s'il vous plaît !

Pas de poules sur du ciment ou un sol dur ! Elles ont besoin de gratter la terre, de picorer de petits cailloux qui les aideront ensuite à former les coquilles des oeufs.

7. Patience et assiduité font loi

Patience, car elles sont parfois capricieuses (au moment de rentrer dans le poulailler le soir par exemple ...) ou entêtées (quand elles s'obstinent à pondre hors du nid ou à renverser la mangeoire). Patience aussi car la ponte est saisonnière: si on peut attendre 1 oeuf par jour et par poule à la belle saison (printemps-été), en hiver ce sera plutôt 1 tous les 2 ou 3 jours. Assiduité, car si les poules requièrent somme toute assez peu de soins, il faut s'en occuper un peu tous les jours.

Une fois l'élevage "rôdé", c'est du bonheur !

poule

Commenter cet article

Dan51 05/02/2017 19:36

Merci pour toutes ces informations intérressantes